Évaluation d’impact social

Aide alimentaire & Agriculture Bio

Evaluation d’impact social du programme d’aide alimentaire « 30 000 Paniers solidaires »

Réseau Cocagne

Méthodes : méthodes qualitatives, méthodes quantitatives

oct. 2017

 

sept. 2018

Créé en 2010 par le Réseau Cocagne, « 30 000 Paniers Solidaires » est un programme d’aide alimentaire. En ayant recours à des méthodes qualitatives (entretiens et observations) et quantitatives, nous avons démontré ses 4 impacts sociaux.

L’évaluation d’impact social du programme d’aide alimentaire « 30 000 Paniers solidaires » met en évidence quatre impacts.

En donnant accès à des légumes issus de l’agriculture biologique, le programme agit sur les pratiques alimentaires. La proportion de légumes s’accroît mécaniquement par rapport à l’ensemble des produits consommés par les bénéficiaires, qui déclarent par ailleurs acheter moins de produits transformés et cuisiner plus souvent. Le programme favorise donc la démocratisation de l’accès à des produits (les légumes « bio ») desquels les bénéficiaires étaient jusqu’alors éloignés.

Le programme rompt ensuite avec des relations d’aide verticales et fondées sur des logiques de charité. Il garantit de ce fait l’accès à la dignité des personnes qui y ont accès. Le caractère payant des paniers (le coût restant très faible), l’absence de distinction entre les « Paniers solidaires » et les autres paniers de légumes vendus sur les jardins du Réseau ainsi que le contenu des paniers en lui-même (des légumes issus de l’agriculture biologique) leur permettent de se considérer et de se sentir considérés comme des usagers ou des consommateurs avant d’être des bénéficiaires.

Le troisième impact porte sur le renforcement du lien social permis par les « Paniers solidaires ». Dans la sphère familiale et amicale d’abord, cela se traduit par un allongement du temps passé à table ainsi qu’une invitation plus fréquente de personnes extérieures au foyer. Le repas agit alors comme un vecteur de sociabilité. C’est le cas également des ateliers cuisine, organisés en parallèle de la distribution des Paniers, qui favorisent échanges et rencontres. Le temps de distribution, lorsqu’elle a lieu sur le jardin, est enfin considéré comme un moment convivial, qui marque pour certains une rupture avec des situations d’isolement.

Un dernier impact du programme relève de la sensibilisation environnementale permise par l’accès au Paniers de légumes « bio » et la découverte de nouveaux modes de consommation et de production. Il concerne en particulier les salariés en insertion sur les jardins.

En
savoir plus