Études et recherche

Animation sociale en EHPAD

Analyse des besoins régionaux en personnels qualifiés dans les EHPA/EHPAD en Île-de-France : les diplômés de l’animation sociale

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DRJSCS). Préfecture d’Île-de-France

Méthodes : méthodes qualitatives

janv. 2018

 

nov. 2018

Les EHPAD sont pensés comme des lieux de soins mais aussi de sociabilité. Des animateurs sociaux sont chargés de développer la vie sociale des résident·es. Cependant, les besoins et la place de l’animation sociale restent encore peu questionnés.

L’étude montre que les enjeux que recouvre l’animation sociale restent souvent traités comme non prioritaires par les équipes dirigeantes des EHPA et des EHPAD. Il en découle des difficultés de positionnement des animateurs sociaux dont les pratiques professionnelles jouissent de peu de crédibilité et sont contraintes par des faibles moyens humains et matériels. Or, si les formations dans ce domaine diffusent des compétences majeures – mais variables selon les profils des stagiaires – il semble qu’elles ne suffisent pas à outiller les diplômés BPJEPS « animation sociale » pour dépasser les résistances à l’égard de l’animation, encore prégnantes dans certains EHPA et EHPAD.

Ce constat doit être nuancé dans la mesure où l’institutionnalisation de l’animation sociale reste relativement récente et que la place des animateurs dans les EHPAD et EHPA gagne progressivement en légitimité et en reconnaissance. Si le chemin à parcourir reste important, il semble que le processus à l’œuvre aille dans la direction d’une plus grande prise en compte de la vie sociale des personnes âgées et des professionnels agissant dans ce domaine.

Surtout, les réflexions menées dans les EHPA et EHPAD sur l’importance de garantir l’accès à la vie sociale des personnes âgées devraient nourrir les réflexions sur les politiques de maintien à domicile et sur les risques de solitude et de « mort sociale » encourus par des personnes âgées maintenues à domicile sans qu’aucune solution de maintien de la vie sociale ne soit proposée.

En
savoir plus