Évaluation de politiques publiques

Cités éducatives

Evaluation nationale des Cités éducatives : la place des parents dans les communautés et coopératives éducatives

Institut National de la Jeunesse et des Sports, mandaté par l’Agence Nationale de la Cohésion et des Territoires

Méthodes : méthodes qualitatives, méthodes quantitatives

sept. 2021

 

déc. 2023

L’Agence Phare évalue les conditions de déploiement, la pertinence, la cohérence et l’efficacité du label Cités éducatives sur la thématique spécifique de la place des familles dans les coopérations éducatives.

A la suite d’une expérimentation menée à Grigny dans les années 2010, le label des Cités éducatives a pour ambition de repenser les politiques éducatives prioritaires autour de nouvelles méthodes de coopération entre les institutions (collectivités, préfectures, établissements scolaires) et de nouveaux formats d’action pour répondre aux besoins non-répondus.

Ces besoins recouvrent en premier lieu la question du décrochage scolaire et des conditions d’étude des élèves, mais également d’autres thématiques centrales pour la réussite scolaire (santé et numérique notamment). La question de la relation aux familles et des accompagnements proposés sur les territoires est donc centrale.

La méthodologie de cette évaluation repose sur une comparaison fine dans le temps long de cinq Cités éducatives via une approche qualitative. Elle articule des temps d’immersion dans les activités et des entretiens avec des pilotes institutionnels, des porteurs d’action, des professionnel∙les et des familles.

Pour compléter les éléments issus du recueil qualitatif à l’échelle des 5 cités, un travail de benchmark documentaire a été réalisé à partir des revues de projet produites par les 80 cités éducatives retenues lors de la première vague de labellisation. L’objectif de ce travail était de recourir à une comparaison systématique des actions menées à destination des parents dans l’ensemble des cités éducatives.

Lors d’une première phase, cette évaluation interroge les différents niveaux d’appropriation de la stratégie nationale par les acteurs institutionnels et opérationnels locaux, ainsi que leur potentielle traduction en nouvelles méthodes de travail, actions et partenariats. Elle permet également d’identifier les facteurs qui freinent ou facilitent le déploiement de ce programme dont la mise en œuvre a été retardée du fait de la crise sanitaire.

Lors de la deuxième phase de cette évaluation, l’Agence Phare étudie si et comment les actions des Cités ont des effets sur la place des parents à la fois comme bénéficiaires ou comme parties prenantes de la gouvernance de ces nouveaux espaces de dialogue et de coopération.

Ils parlent de l’étude

INJEP (Tana STROMBONI et Romane URBANO) : Évaluation nationale des cités éducatives. Premiers enseignements sur l’appropriation du programme en matière de continuité éducative, d’orientation-insertion et de place des familles (2022)
https://injep.fr/publication/evaluation-nationale-des-cites-educatives/