Études et recherche

Rôle des aides à l’emploi

L’importance et les rôles des aides à l’emploi et à la formation dans le champ du sport et de l’animation socioculturelle en-Île de-France

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DRJSCS). Préfecture d’Île-de-France

Méthodes : méthodes qualitatives, méthodes quantitatives

oct. 2018

 

janv. 2019

Les aides à l’emploi et à la formation sont largement mobilisées par les stagiaires BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS. Pourtant, la connaissance des caractéristiques des stagiaires ainsi que du rôle des aides dont ils bénéficient dans leur parcours demeure parcellaire.

Cette étude, qui mêle des méthodes qualitatives et quantitatives, montre qu’il existe un lien étroit entre les prérequis à l’entrée en formation BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS et les critères des aides à l’emploi et à la formation.

Deux catégories d’aide sont ainsi distinguées, les aides qui visent à lutter contre le chômage et qui bénéficient surtout aux stagiaires en BPJEPS d’une part, et les aides qui accompagnent les trajectoires professionnelles, qui sont sollicitées en particulier par les stagiaires en DESJEPS d’autre part.

Ce constat a des implications sur la sécurisation des parcours des stagiaires, qui ne sont pas exposés de la même façon aux risques de précarité s’ils bénéficient par exemple d’un contrat d’apprentissage (premier type d’aide) ou d’un plan de formation en entreprise (second type d’aide). Les aides ont cependant un rôle déterminant dans la diminution des difficultés financières auxquels ils peuvent être confrontées ; une réduction de ces soutiens financiers conduirait pour les stagiaires en formation à un accroissement des situations de précarité.

L’étude met par ailleurs en évidence une double méconnaissance des aides existantes. En premier lieu, tant les stagiaires que certains prescripteurs d’aide connaissent peu ou mal les différents types d’aide à l’emploi et à la formation auxquels il est possible d’accéder dans le cadre d’une formation BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS. En second lieu, une partie des structures employeuses méconnaissent les spécificités des formations Jeunesse et Sports dans les domaines de l’animation socioculturelle ou du sport.

En
savoir plus