Évaluation d’impact social

Stages "partagés"

Evaluation d’impact social du « stage partagé » entre association et entreprise

Vendredi

Méthodes : méthodes quantitatives

déc. 2016

 

sept. 2017

L’évaluation d’impact des stages "partagés » repose sur des méthodes quantitatives. Elle s’inscrit dans un contexte de changement d’échelle de l’association et a permis de démontrer son impact et de dresser des recommandations opérationnelles.

L’évaluation d’impact social a permis d’établir trois impacts sociaux de Vendredi.

D’abord, les stagiaires acquièrent un plus grand désir d’engagement citoyen à la suite du stage partagé. Leur satisfaction dans l’expérience du stage partagé et dans la complémentarité des rôles qu’ils ont eu en entreprise et au cours de leur mission à impact social en témoignent. Surtout, les stagiaires sont marqués par une envie plus grande de s’engager dans des structures citoyennes de l’ESS à la suite de l’expérience Vendredi.

Ensuite, l’expérience Vendredi influe sur le développement des compétences et aspirations des stagiaires. En effet, le stage partagé renforce certains domaines de compétences généralistes des stagiaires, notamment en matière de prise d’initiative, d’autonomie, de capacité à s’organiser et à communiquer.

Enfin, le stage partagé suscite des rapprochements entre les structures à impact social et les entreprises. Ils se traduisent très concrètement dans le renforcement de partenariats existants ou dans la création de nouveaux partenariats. L’évaluation montre le rôle actif de facilitateur joué par les stagiaires dans cette dynamique.

Les caractéristiques de l’accompagnement technique et humain proposé par Vendredi peuvent renforcer ses trois impacts sociaux. Le fait de proposer un cadre juridique, mais surtout d’accompagner les jeunes stagiaires dans la réalisation de la mission peut contribuer à leur intégration simultanée et réussie dans deux univers différents.

En
savoir plus